Rechercher

Les balades en forêt : pour méditer ou trouver votre moitié ?


Comme vous le savez sûrement, chez The GreenLab, nous sommes fans de balades en forêt ! Nous adorons cette animation qui transporte vos équipes hors du temps, leur offre une pause loin du rythme stressant de la ville et leur permet de s’échapper quelques instants. Vous n’imaginez sûrement pas tous les liens que l’on peut nouer en forêt. Pas besoin de faire des câlins aux arbres pour se ressourcer et se connecter à la nature (quoique cette méthode soit très efficace, nous vous en reparlerons lors d’un prochain article !). Aujourd’hui nous vous expliquons pourquoi nous adorons ce cadre, tant fédérateur que sensibilisateur, donnant un environnement idéal à vos évènements d’entreprise.


1. L’avis philosophe


« Pourquoi nous promenons-nous dans les bois ? », c’est l’article du 25 mars de Philosophie Magazine (1), qui nous y dévoile les pensées de 4 philosophes : René Descartes, Jean-Jacques Rousseau, Friedrich Nietzsche et Tetsuro Watsuji. Quand on y pense, chacun a ses raisons de se balader en forêt. Pour certains, le besoin de changer d’air et de s’oxygéner, pour d’autres c’est un lieu de relaxation, ou encore une occupation du dimanche comme une autre. Descartes, lui, y voit le lieu de toute logique, permettant de se frayer un chemin, puis d’arriver à une destination quelle qu’elle soit. Il fait de la forêt une métaphore de la vie, dans laquelle les balades s’organisent par des chemins à suivre en essayant d’échapper à nos faiblesses et nos hésitations. Rousseau lui, y voit l’occasion de dégager des énergies positives, de se libérer de tous les vices et retrouver la bonté humaine. Pour lui, les balades en forêt sont l’occasion d’évacuer le négatif, d’apaiser les tensions et de ressouder les liens entre les individus. C’est un véritable « havre de paix ». Les balades en forêt sont pour Nietzsche le lieu d’expression de ses pensées. C’est un lieu de création, où les idées fusent et où chacun peut se dévoiler librement. Enfin, Tetsuro Watsuji nous apporte une vision plus orientale des balades en forêt, qui est connectée à la nature que nous portons en nous. C’est un lieu dans lequel on se sent particulièrement bien et mis en confiance en retrouvant ce que nous connaissons déjà. Nous retrouvons dans notre environnement une partie de nous. Les balades en forêt, en plus d’être « une expérience agréable » nous permettent donc de nous retrouver.

Vous l’aurez compris, nos auteurs se livrent : les balades en forêt laissent s’exprimer nos émotions, nous permettent un lâcher-prise où nos sens reprennent le dessus, pour repartir avec des sensations inédites.


2. L’homme qui parlait à Quercus


Pour certaines personnes, les balades en forêt permettent de nouer des liens. C’est le cas de Laurent Tillon, qui dit avoir rencontré un véritable ami à l’adolescence, lors d’une chute à vélo (2). Une rencontre qui lui a permis de grandir, d’évoluer et surtout de se sentir mieux et serein avec lui-même. C’est bien un arbre, que Laurent a nommé Quercus, et avec qui il a développé une forme d’interaction homme-arbre, rassemblant parfaitement l’homme et la nature. Laurent Tillon écrit dans son livre que, malgré ce que l’on peut imaginer sur les personnes sentant des connexions avec les arbres, chacun, ressent des choses différentes, assis au pied d’un arbre. Lui, par exemple, ne pratique pas de sylvothérapie, en enlaçant son arbre, il s’assoit seulement à son pied, et dit ressentir quelque chose de particulier. Qui sait, vous devriez essayer lors d’une prochaine balade en forêt, vous trouverez peut-être votre moitié…



À bientôt pour de futures balades !




(1) https://www.philomag.com/articles/pourquoi-nous-promenons-nous-dans-les-bois


(2) Ps : si vous êtes intéressés par l’histoire de Laurent Tillon, nous vous laissons quelques liens où vous pourrez trouver plus d’informations :

https://www.lamontagne.fr/rambouillet-78120/loisirs/laurent-tillon-l-homme-qui-parlait-a-quercus-son-ami-le-chene-dans-les-yvelines_13905830/

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-12-fevrier-2021